Accueil » Attraits » Patrimoine religieux » Le presbytère

Le presbytère

Le premier presbytère a été construit en 1715 par le premier curé de la paroisse Saint-François-de-Sales, Jean Basset.

Vers 1925 BanQ P157, S4, P961

En 1854, suite à de nombreuses réparations majeures, le curé Parent fait complètement reconstruire le presbytère à partir des quatre murs originaux, et on y ajoute une cuisine du côté ouest. La galerie et la véranda sont ajoutées en 1915.

Le presbytère n’est pas classé monument historique par le ministère de la Culture, mais se retrouve dans les aires de protection de l’église, de la maison Louis-Bernard située l’autre côté de la rue des Érables.

Le dernier curé à avoir occupé le bâtiment fut le curé Poitras, qui quitta l’édifice en 2009.

 

 

WP_000213

Le plancher d’origine de 1854 a été conservé après avoir été retrouvé sous une multitude de revêtements. Une parcelle de papier peint ancien, retrouvée sous des couches de faux finis, a été encadrée au rez-de-chaussée.

Presbytère_6

Un coffre-fort et un petit foyer ont été conservés et valorisés.

 

Presbytère_5

Les plafonds à caissons et les moulures ont également été restaurés.

La Ville a acquis ce bâtiment le 21 juin 2011 de la Fabrique Saint-François-de-Sales pour la somme de 185 000 $. Depuis, la Ville y a investi près d’un million afin de renforcer la capacité portante, de rénover l’enveloppe extérieure, et de restaurer l’intérieur du bâtiment afin d’en faire un centre communautaire.

Un projet de d’aménagement paysager a été réalisé en 2015 afin de rendre l’environnement extérieur attrayant.

Le presbytère abrite temporairement la bibliothèque Félicité-Angers.

Partager
Scroll Up
Menu